Presse

Le Petit Souk redécore son capital – CF News du 17 octobre 2017

L’enseigne lilloise de décoration pour enfants générant près de 10 M€ de chiffre d’affaires est, désormais, contrôlé par le fondateur de Maisons du Monde, Xavier Marie via sa holding d’investissement. 

Le Petit Souk fait de la place pour son nouvel actionnaire majoritaire. L’enseigne lilloise de décoration pour enfants accueille la Compagnie Marco Polo, la holding d’investissement de Xavier Marie (photo ci-dessous), le fondateur de Maisons du Monde comme nouvel actionnaire de référence. La société, était, auparavant, détenue par ses deux fondateurs, Mathilde Chailloux et Brice Carrara ainsi que deux professionnels du retailChristian Watry, l’ancien président de Camaïeu et François Perrot. Le nouvel entrant est accompagné, en minoritaire, par la Compagnie D’Anjou, la holding d’investissement d’Olivier Dousset. Le solde des titres est, entre les mains, de Mathilde Chailloux, la directrice générale qui converse sa participation. Au départ, la recherche de partenaires financiers, confiée aux équipes de Cerap Conseils il y a six mois, devait mener à une ouverture minoritaire du capital avant la rencontre avec Xavier Marie.

Des ouvertures en France et en Europe

Très actif dans ses investissements, le fondateur de Maisons du Monde a pris, en septembre dernier, le contrôle de la marque de prêt-à-porter haut de gamme, Paule Kaaprès avoir racheté le concept store pour enfants Bonton en 2016 (lire ci-dessous). Basé à Lille, Le Petit Souk déploie sa gamme de produits relative à l’univers de la décoration et du cadeau pour enfants via un réseau de 20 magasins en propre dans toute la France. Quatre boutiques ont été ouvertes depuis le 1er janvier. Employant 80 personnes, l’enseigne, fondée en 2005, générera, pour l’exercice se clôturant le 31 janvier prochain, un chiffre d’affaires proche de 10 M€ en progression de 40 % par rapport à l’exercice précédent. A l’issue de l’acquisition, Xavier Marie compte accélérer le rythme d’ouverture des magasins que ce soit en France et en Europe en vue d’en atteindre une centaine d’ici 5 à 6 ans.

Les magasins de sports Chullanka digitalisent leur relation client – CIO-online du 3 novembre 2016

Enseigne très spécialisée, Chullanka a dû se doter d’outils d’analyse d’expérience client, réalisés par le cabinet Eroiq.

Chullanka est une enseigne de sport  sur l’outdoor (rando, vélo, trail, escalade, ski….) avec  4 magasins et un site.  Créée en 2006 au sein du groupe Decathlon, l’enseigne a pris son indépendance l’an passé à travers un MBO (Management by out) où les dirigeants ont pris le contrôle de la société aux côtés d’investisseurs. Leur ambition est d’ouvrir de nouveaux magasins et de développer l’expérience client web et physique.

Lire l’article en ligne

Conciergerie d’hôpital : happytal référencé par UniHA – Réseau-CHU du 19 mai 2016

Testée à l’Hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon depuis décembre 2015, la conciergerie happytal propose une trentaine de prestations : pressing, massages, macarons, livraison du journal en chambre ou aide à domicile…

Lire l’article en ligne

La centrale d’achat du Resah sélectionne la start-up française HAPPYTAL pour une nouvelle prestation – Capgeris du 10 juillet 2015

La centrale d’achat du Resah sélectionne la start-up française HAPPYTAL pour la mise en place d’une prestation de services de type « conciergerie d’hôpital » visant à améliorer les conditions de séjour des patients et les conditions de travail du personnel.

Lire l’article en ligne

Lyon: une conciergerie à l’hôpital de la Croix-Rousse ! – RA Santé

A Lyon, la première conciergerie en milieu hospitalier vient d’être lancé à l’hôpital de la Croix-Rousse. Patients et personnels peuvent désormais bénéficier d’une trentaine de services à la carte. Pratique…

Lire l’article en ligne

 

Création d’entreprise : les 8 créneaux porteurs en 2016 – Capital.fr du 20 août 2015

Silver economy : creusez le filon

De nombreuses pistes restent à explorer sur le marché du maintien à domicile des personnes âgées, lequel pourrait, selon la Dares, générer 300 000 créations d’emplois d’ici à 2020. Happytal (fondé par Romain Revellat et Pierre Lassarat, deux anciens de McKinsey) propose pour sa part une «conciergerie d’hôpi­tal» : un large éventail de services destiné aux patients (soin du linge, livraison de produits, réservation de taxis). La start-up compte s’étendre bientôt aux maisons de retraite. «Dans le contexte de rationalisation des dépenses publiques, il y a des business à créer à mi-chemin entre public et privé», assure Vincent Le Brech, responsable des programmes régionaux à l’Agence pour la création d’entreprises (APCE).
Lire l’article en ligne

Chullanka s’émancipe avec deux holding privés – CF News du 5 mai 2015

Chullanka s’émancipe avec deux holding privés 

L’enseigne outdoor et montagne de Décathlon prend son indépendance via une reprise associant le management à Compagnie d’Anjou et Notus Technologies. Forte de 15 M€ de revenus, elle ouvrira prochainement son quatrième magasin.

L’enseigne Chullanka, spécialisée dans les sports de montagne, le cyclisme et les pratiques sportives outdoor, n’évolue plus dans le giron de Décathlon. Son management a en effet organisé sa sortie du groupe via une reprise l’associant à Compagnie d’Anjou, le holding d’investissement d’Olivier Dousset, et Notus Technologies, le holding industriel et commercial de Geoffroy Roux de Bézieux. D’un montant confidentiel, la transaction, conseillée à la vente par Cerap Conseils, est entièrement financée en capital. Le management emmené par Bruno Laurent – lequel dirige l’enseigne depuis sa création en 2007- s’adjuge environ un tiers du capital, de même que les deux holdings, qui co-investissent pour la première fois ensemble.

Distribution multi-canalL’opération, dont le processus a démarré en automne dernier, s’inscrit dans la stratégie de recentrage de Décathlon sur ses propres marques et enseignes. « Au sein du groupe, Chullanka se différenciait en effet par son positionnement atypique de spécialiste distribuant très majoritairement des grandes marques internationales », explique Olivier Dousset (photo ci-contre), dont le holding signe à l’occasion sa cinquième participation (voir tous ses deals dans sa fiche ci-dessous). Revendiquant la deuxième place du secteur avec 15 M€ de chiffre d’affaires, Chullanka, dont le concurrent direct est le réseau Au Vieux Campeur, dispose de trois magasins (de 1 800 m2 à 2 700 m2) à Antibes- où est le siège- , Metz et Toulouse. Au total, il emploie 80 personnes.« Un quatrième point de vente ouvrira très prochainement mais son lieu d’implantation reste encore confidentiel. En fonction de son succès, d’autres ouvertures suivront », indique Olivier Dousset. Dans une nouvelle stratégie multi-canal, Chullanka prévoit également de lancer un site Internet marchand d’ici à la fin de l’année. « Nous resterons en outre à l’affut d’opportunités de croissance externe », ajoute Olivier Dousset.

Partenariat SAM Network – Sciences-po

Sciences Po développe ses « Living Archives » avec SAM Network : une nouvelle ressource pédagogique en ligne à partir de son patrimoine audiovisuel

Lire le communiqué de presse de Sciences-po, en cliquant sur le lien suivant :

 Lien

Happytal, la start-up qui veut révolutionner l’hôpital – Les Echos

Happytal, la start-up qui veut révolutionner l’hôpital

Proposer à des patients hospitalisés toute une gamme de services permettant d’améliorer leur qualité de vie … telle est la raison d’être d’Happytal. Fondée en 2013 par deux ex-consultants McKinsey, elle fait partie des trois lauréates de la Bourse Charles Foix, un prix organisé par l’association Silver Valley qui fédère les acteurs franciliens de la Silver Economie. La remise des prix s’est déroulée début décembre dans le cadre du salon Silver Economy Expo à Paris Porte de Versailles en présence de la secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées, de la famille et de l’autonomie, Laurence Rossignol.

 Lien

Happytal fait le lien entre patients et commerces de proximité à l’hôpital – L’Atelier

Happytal fait le lien entre patients et commerces de proximité à l’hôpital

La startup Happytal améliore le quotidien des patients en proposant des services marchands, de la nourriture à la coiffure par exemple, directement livrés dans la chambre d’hôpital.

L’expérience hospitalière est rarement une expérience heureuse. Si l’accueil est bon et la maladie soignée, celle-ci peut devenir supportable, mais est encore synonyme non seulement de temps perdu au niveau personnel et professionnel mais surtout, dans le cas d’hospitalisations lourdes et longues, d’une solitude fortement ressentie. La startup Happytal cherche ainsi à rendre cette expérience, non plus seulement plus confortable mais aussi la plus humaine possible, en créant des liens véritables entre le patient et le monde extérieur. Que ce soit par le biais d’achats de produits ou surtout en offrant la possibilité à la famille et aux proches des patients d’offrir des prestations directement aux patients, le réseau formé par les partenaires d’Happytal permet ainsi de normaliser au mieux la vie du patient et de, comme l’explique Pierre Lassarat, co-fondateur avec Romain Revellat de la startup « faciliter les liens entre patients et proches. »

  Lien